Manuel Cisneros : actuellement président de Ctik

1. bilan des démarches sur le gouv en ligne 2. premières réflexions sur la démoc en ligne, suite a la journée de réflexion octobre 2004, dont trois grands thèmes

1. bilan des démarches Débats sur ces thèmes à l’AG de Ctik : rapport Gautrin reconnaît le rôle des groupes communautaires dans le gouv en ligne. Les questions du logiciel libre avaient aussi été considérées. Faire participer la population dans la constitution de la démocratie en ligne. Le gouv a aussi la responsabilité de tenir des consultaitons. Problemes aussi de l’accessibilité pour les personnes handicapées. Plusieurs dossiers, a faire avancer de façon collective Trois grands constats du 14 octobre 1) considérer le contexte dans lequel le gouv veut metrte en place la démocratie en ligne : persistance de la fracture num, et coupures dans de nombreux prog. Mais le gouv a massivement de machines. 2) Danger que toutes les avancées des TIC soient utilisées de façon marchande 3) Nature du projet gouv en ligne, souvent considéré comme de nature descendante, du gouv vers les citoyens 4) Importance du rôle des groupes sociaux dans le dévlopement de la citoyenneté.

2. trois thèmes 3. l’accès possibilité du renforcement des inégalités . place des groupes dans la constitution d’une nouvelle

1) accès : la moitié des québécois n’ont pas accès aux TIC. Probleme de l’accès physique aux machines, accès pour les personnes handicapées, accès cognitif, difficultés culturelles, notamment la technophobie. Important quand on considère qu’un million et demi de québécois n’ont pas fini leur secondaire, que presque 12% vivent dans une situation de pauvreté. Ces problémes sont toujours la, persistent. Importance d’agir sur ce problème d’accessibilité. Même en réglant le probleme de l’accès, restera le probleme de l’usage, les TIC demandant une maitrise qui n’était pas exigée par les technologies antérieures. Nous avons proposé que l’accès aux TIC soit un droit. 2) Renforcement des inégalités : important de bonifier les politiques sociales pour que les TIC bénéficient a un certain nombre de personnes. Construire sur la base d’un travail pour éliminer ces inégalités. L’intelligence collective doit trouver des solutions a ces problemes. L’éloignement et la méfiance envers les politiques ne changeront pas si on peut voter en ligne, les citoyens doivent savoir que leurs décisions seront respectéres, appliquées. Les citoyens doivent vivre une nouvelle démocratie, supérieure. 3) Rôle des groupes : la démocratie est plus que le geste de voter, c’est le passage d’un point de vue personnel a un point de vue partagé. La voix citoyenne n’est pas la somme des voix individuelles, c’est plutot le résultat des débats organisés. La démoc en ligne doit etre vue comme une démarche de citoyens organisés sur un espace de réflexion. Le travail pour la démoc en ligne : favoriser les échanges, le travail collaboratif nécessaire a la prise de décisions. Importance d’inclure les citoyens en tant que collectivités. Limiter tout a une consultation directe des citoyens pourrait appauvrir la démocratie, car amenuisant le processus délibératif qui compose la voix citoyenne.

Chantiers : éducation et formation – construire des ponts entre les connectés et les non connectés, appuyers l’actions collective démocratique. Proposition d’intégrer cette réflexion dans la relance de leurs activités,m pour faire reconnaire leur role et leur contribution dans la contribution. Ouverture a la discussion vers des procédés plus concrets.