Blogue en direct du 28 avril 2005

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 26 avril 2005

Démarrage

Oyez Oyez ! Ici bas seront relatés les points saillants de la journée de réflexion sur la démocratie en ligne organisée par Communautique, le 28 Avril 2005.

jeudi 28 avril 2005

HF Gautrin - draft

HF G : physicien de formation + études en sciences éco et pol Élu Verdu 89, 94, 98, 03 18 Fev 2005 : min delegué au gouv en ligne Membre commission des fin publiques Exp large et diversifiée

lire la suite

Manuel Cisneros - draft

Manuel Cisneros : actuellement président de Ctik

1. bilan des démarches sur le gouv en ligne 2. premières réflexions sur la démoc en ligne, suite a la journée de réflexion octobre 2004, dont trois grands thèmes

lire la suite

Présentation de Manuel Cisneros

Manuel Cisneros, président de Communautique, rappelle les conclusions de la journée de réflexion du 14 octobre 2004 et le contexte de fracture numérique dans lequel se fait le gouvernement en ligne. Au Québec, un million d'adultes ont une capacité limitée de lecture, près de 12% des Québécois-es sont pauvres... Le défi est de construire la démocratie en ligne sans renforcer ces inégalités sociales, de faire de notre démocratie, une démocratie plus participative et inclusive. La démocratie, c'est plus que voter. Elle implique des débats, des rencontres. La voie citoyenne n'est pas la somme de points de vue individuels isolés, mais de démarches organisées. Les groupes communautaires ont un rôle important à jouer pour appuyer celles-ci.

Définir le concept de cyberdémocratie, v1.0

La démocratie en ligne (ou cyberdémocratie) ne se résume pas uniquement à une définition bassement reliée aux notions mercantiles du commerce électronique dans laquelle la propension à qualifier l'internaute d'utilisateur-client ne peut mener qu'à la banalisation du terme, l'évincement de son sens propre et le bafouement des droits fondamentaux des citoyens.

lire la suite

Trudel - Draft

Pierre Trudel : Maitriser les enjeux juridiques des cyberconsultations

Saisir les enjeux juridiques de la cyberdémocratie. Comment s’assurer que l’on déploie des environnements en tenant compte de l’ensemble des droits fondamentaux? Il n’y a pas que la question de la vie privée.

lire la suite

Maîtriser les enjeux juridiques des consultations

Selon Pierre Trudel, les processus cyberdémocratiques sont un ensemble de règles du jeu qui permettent un échange d'idées. Il faut apprendre à bâtir des environnements dans lesquels ces règles sont claires et compréhensibles, où les sites sont équitables, accessibles et égalitaires. Un guide pour maîtriser les risques juridiques des cyberconsultations présente les éléments à respecter pour mettre en place des espaces de cyberconsultation qui respectent les personnes dans leur intégralité. Il faut commencer par identifier les enjeux spécifiques à chaque processus et s'assurer de respecter les principes fondamentaux favorisant la démocratie. La consultation au moyen d'outils en ligne soulève également des questions telles que la durée d'hébergement des mémoires et des comparutions, qu'est-ce qu'on archive ou pas... Il faut aussi informer la population des risques, du déroulement des activités, des règles de civilité. Pour maîtriser les enjeux juridiques des consultations, il faut mettre en place des processus dans lesquels on explique les enjeux et les risques associés à ces outils et prévoir des politiques conviviales et réalistes.

Michel Cartier - Draft

Michel Cartier – Prof dep Communications UQAM

Présentation centrée sur l’accès au niveau culturel, lié a la communication. Problèmes liés à la quantité de contenus, en augmentation constante. Probleme d’une délocalisation de certains services vers le self-service, sur des écrans. Les gens vont devoir « dealer » avec la façon dont c’est organisé.

lire la suite

Les niveaux de lecture et de mémorisation

De plus en plus de contenus sont accessibles en ligne. On réfère aussi de plus en plus vers des sites Web "selfservice", sans personne pour nous aider. En 1995, on regardait des écrans. En 2000, ils s'étaient diversifiés. En 2005, ils se glissent partout, dont le métro et le téléphone. Selon Michel Cartier, il faut structurer l'information en tenant compte de l'accès culturel, c'est-à-dire des différents niveaux de lecture et de mémorisation. Quand on fait un site Web, le premier problème à régler est de trouver un mode de communication efficace. Il faut une bonne mise en pages et une écriture Web. Les textes doivent être écrits selon trois niveaux de lecture. On commence par un résumé qui dégage les lignes de force. On y intègre un schéma, des liens, 2 ou 3 belles images... afin de permettre aux gens d'utiliser simultanément leurs trois niveaux de lecture.

Le milieu communautaire doit apprendre à parler aux gens via le Web s'il veut accompagner le changement de notre société vers une société de l'information et de la communication. Les jeunes consultent 40% des pages Web. C'est la génération du bip, du clip, du rap et du zap. Il faut aussi organiser l'information pour les rejoindre.

Discussions Fin de matinée

Période de discussions : fin de matinée (Note : je n’ai pas tous les noms complets ni les organismes représentés)

Lise Jardin : une pratique démocratique par les TIC fait en sorte que le citoyen se retrouve plus en contact direct avec le gouvernement, est-ce un plus ou un moins? Le problème est qu’il n’y ait pas d’espaces de délibération. La nature des pratiques démocratiques, le processus de délibération.

lire la suite

Débat sur les enjeux de la démocratie en ligne

Selon des participant-es, il faudrait que les subventionneurs acceptent de financer les besoins technologiques des groupes communautaires de même que l'appropriation des technologies. Ce sont les groupes communautaires qui doivent aller chercher ces ressources. Il faut aussi relever le défi de l'accessibilité et de l'appropriation qui demandent beaucoup de temps et d'argent. On ajoute qu'il faut également relever le défi de la publication de contenus, ce que des outils simples à utiliser faciliteraient.

lire la suite

CivicSpace, une plateforme collaborative à considérer

Howard Dean, l'année dernière, a démontré au reste du monde qu'il était possible de renouveller le modèle électoral américain et, par le fait même, favoriser l'appropriation du discours électoral par l'américain moyen et ses nombreux dérivés. En moins de temps qu'il n'en fallut pour crier "blogue", des millions d'américains autrement blasés se mirent à s'impliquer dans l'histoire, ce qui créa littéralement une révolution politique. Du jamais vu.

lire la suite

Une utilisation collaborative des TIC

Michel Dumais propose de réaliser ensemble un projet concret qui fasse avancer une cause et qui ait des retombées pour tous les participant-es. On a tous intérêt à travailler ensemble. Comme il y a peu de ressources financières, nous pourrions réaliser plusieurs petits projets qui fonctionnent et qui sont reliés les uns aux autres.

lire la suite

Michel Dumais

Michel Dumais Blogue

Intervention axée sur le concret. On a pu voir à travers les lignes qu’il y’a des idées, surtout des questions, et peu d’argent. Mais on peut peut-être faire quelque chose. Le comité des sages aimerait avoir une bonne idée, et se dire que cela fonctionne. Pourquoi pas se mettre tous ensemble et réaliser un projet, qui soit concret, ait des retombées pour tous, et fasse avancer la cause??

lire la suite

Prendre notre place poliTIC

Katherine Macnaughton-Osler rappelle que les femmes sont moins branchées que les hommes, surtout les femmes âgées et des communautés culturelles. Les usages des groupes de femmes se limitent au courriel et à la navigation. Le manque de financement demeure un obstacle majeur au développement d'usages qui leur permettraient de prendre leur place dans Internet. Si elles ne veulent pas louper le bateau de la démocratie en ligne, les femmes et les groupes doivent s'approprier ces outils. Il faut favoriser leur implication et faire une analyse différenciée selon les sexes des politiques et programmes Internet.

lire la suite